Le Pays de QUIMPER

Le pays de Quimper comprend non seulement la ville elle-même, mais aussi toute une région qui se situe dans un triangle. La côte de la Forêt-Fouesnant jusqu'à Bénodet, pour remonter jusqu'à Briec. Région authentique et riche tant en monuments que par les décors naturels, elle renoue avec les traditions tout en se modernisant. Une large voie a été ouverte au tourisme, et chaque année ils sont de plus en plus nombreux ceux qui viennent découvrir un nouveau territoire où à chaque détour un nouveau paysage se dessine.

Son histoire :

La cité fondée par les Bretons au confluent (kemper, en breton) du Stéir et de l'Odet remonte aux Ve et Vie siècles. Bien avant, la situation géographique du lieu, carrefour privilégié des voies maritimes et terrestres, avait été remarquée par les Gaulois. Ces derniers s'installent d'abord sur la rive gauche, sur les rebords du mont Frugy, pour en être ensuite chassés par les Celtes venus de Grande-Bretagne. Ils lui donnent le nom actuel de Cornouaille. Selon la légende le roi Gradlon aurait fondé la mythique ville d'Ys, engloutie dans la baie de Douarnenez. Il en fit la capitale de la Cornouaille et choisit Corentin, l'ermite de la forêt sacrée, comme premier titulaire épiscopal de la ville. Sous l'occupation romaine, diverses activités commerciales, dont la poterie, s'établirent sur l'emplacement actuel de Locmaria. A partir du Xllle siècle, la ville se fortifie grâce à la construction d'une enceinte de pierre qui sera maintenue jusqu'à la fin du XVIe siècle. En 1230, la ville commence à s'organiser autour de deux axes de circulation (rue Elie­Fréron et l'actuelle rue Kéréon) qui mènent vers la cathédrale en construction. En 1532, La Bretagne est définitivement rattachée à la France par l'acte d'union. Le roi de France, qui veut s'implanter en Bretagne, fait de Quimper le siège d'un présidial (tribunal d'instance) et envoie une noblesse de robe. Ces nouveaux arrivants font construire de nombreux hôtels particuliers dont certains subsistent encore. Quimper devient une ville à part entière. Au XVlle siècle, les couvents et les monastères liés à la Contre-Réforme viennent s'implanter en ville : Jésuites (école et collèges), Dames de la Retraite (occupée aujourd'hui par la gendarmerie), Séminaire, Ursulines (emplacement du Centre d'Art Contemporain). Mais l'essor de Quimper se fera à la Révolution. En 1790, la ville devient le chef-lieu du département, ce qui en fait un centre administratif important. Le ter janvier 1960, Quimper s'agrandit avec le rattachement de trois autres communes Ergué-Armel, Kerfeunteun et Penhars. La ville passe alors de 17 000 à 60 000 habitants.

Corentin :

Autrefois vivait dans une forêt un ermite du nom de Corentin. Ce dernier se nourrissait d'un mystérieux poisson. A chaque repas, le saint se rendait à une fontaine et pêchait l'unique poisson. Il en mangeait une moitié et rejetait l'autre partie dans l'eau. Le lendemain, quand il revenait chercher sa pitance, le poisson était miraculeusement redevenu entier. Or, un jour le roi Gradion et sa suite, lors d'une chasse, s'égarèrent dans la forêt. Ils furent tous recueillis et nourris par Corentin grâce à une tranche de cette miraculeuse manne aquatique qui ne cessait de se reconstituer. Le roi, impressionné et voyant dans Corentin un signe du ciel, le nomma premier évêque de Quimper.

QUIMPER ET SES ENVIRONS

BENODET

C'est une station classée en Bretagne sud. Située à l'embouchure de l'Odet, elle possède trois belles plages de sable fin. Très fréquentée l'été, son port abrite de nombreux yachts et offre de multiples activités maritimes. Elle est aussi dotée d'un casino. Magnifiques panoramas à la Pointe Saint-Gilles (table d'orientation), au pont de Cornouaille long de 610 m, surplombant de 31 m la rivière, et au phare de la Pyramide qui hélas, n'est pas ouvert au public. A partir de Bénodet 20 km de promenades et de randonnées avec extension sur les boucles de Gouesnac'h, Plomelin, Loctudy, Beg­Meil.

CHAPELLE DU PERGUET

Visites guidées du 15 juin au 15 septembre. D'origine romane, la chapelle, rebâtie au Xlle siècle a été transformée au XVIe siècle. Elle est dédiée à Sainte-Brigitte. La nef de la fin du Xle siècle est ornée de statues anciennes. Le retable et le porche sont du XVe siècle.

BEG-MEIL

En face de Concarneau, Beg-Meil situé à l'entrée de la baie de la Forêt fut fréquenté par Proust, le roi d'Egypte et Sarah Bernhardt. Ses plages sont pourvues de sable fin et de nombreuses criques qui font la joie des naturistes.

FOUESNANT

Cette ville balnéaire située dans un cadre verdoyant est surtout réputée pour son cidre (le meilleur de France, aiment à rappeler les Bretons). La tempête de 1987 qui a dévastée une grande partie du verger fouesnantais a mis de nombreux petits exploitants agricoles au bord de la faillite. Réputée aussi pour ses costumes traditionnels et ses coiffes les plus fines de Bretagne.

EGLISE SAINT-PIERRE

Visites guidées gratuites en saison. Représentative de l'art roman du Finistère, elle fut élevée à la fin du Xle siècle et remaniée au XVllle et XXe siècles. A l'intérieur, les piliers de granit sont ornés de chapiteaux décorés d'étoiles à 8 branches, de volutes et autres beaux motifs. La nef centrale lambrissée comporte cinq traversées.

CHAPELLE SAINTE-ANNE

Visites guidées gratuites en saison. Edifiée en 1685 dans un enclos bordé de chênes, elle se remarque par sa flèche gothique. A voir à l'intérieur un retable du XVlle siècle. Autrefois, elle était fréquentée par les marins de Concarneau.

LA FORET-FOUESNANT

Le tourisme et le nautisme se sont progressivement développés à partir de 1975, avant a région était essentiellement agricole. Cette station balnéaire attractive possède aujourd'hui un port de plaisance pouvant accueillir 1 000 bateaux et 40 km de sentiers pédestres jalonnés aménagés. De nombreux vestiges témoignent d'une occupation lointaine. On a retrouvé une ancienne fortification romaine à Kerhuel, un village gallo-romain au nord du Stang, des ruines d'allée couverte au village Kerampicard. des mégalithes et un tertre tumulus néolithique datant de 3 000 ans avant J-C.

Les locations de Kerogot vous permettrons de vous rendre rapidement sur ce site à visiter, soit en empruntant la rocade Nord Ouest récente ou par la 4 voies Quimper Pont L'Abbé.